Sites Web 2.0 les plus collaboratifs

Publié le par Pierre W. Johnson

Au cours des derniers mois, j'ai eu l'occasion de procéder à un état des lieux  des principaux services proposées par le Web 2.0.  Pour mémoire, il s'agit de technologies nouvelles qui permettent d'utiliser le net de façon nouvelle, dans laquelle les données peuvent agir de façon indépendante. L'utilisateur peut modifier les données et les modules qui les rassemblent de façon indépendente, sans recharger sa page Web.

Parmi tous ces services, ceux qui encouragent la collaboration entre usagers, par la création de réseaux sociaux (social networks) ont particulièrement attiré mon attention.  Je citerai trois usages  qui sont à mon sens parmi les plus utiles pour le travail collaboratif :

- Les Wikis, qui sont des sites à l'architecture très ouverte, que chacun peut éditer et complêter. La plus grande encyclopédie du monde, Wikipedia, est actuellement un Wiki.  Il existe de très nombreux types de Wikis très utiles. Mes préférés : Tikiwiki, SocialText et Xwiki (actuellement en travaux, mais voir par exemple ici).  Voir aussi Curriki, qui met en ligne des matériaux scolaires pour les professeurs.

- Les outils de gestion de projets collectifs, combinant des outils partagés, comme : calendrier, gestion des tâches, gestion des contacts, etc. On trouver de nombreux logiciels opensource à installer sur son site, comme activecollab. Les bons services en ligne intégrés ne sont pas légions.  J'ai utilisé les services de Central Desktop, qui est à mon sens un des plus aboutis dans cette catégorie.  Intervals, un nouveau venu, a l'air bien aussi.

- Les cartes heuristiques partagées.  La cartographie heuristique, ou cartographie mentale (mind mapping) consiste à projeter sur deux dimensions les liens entre tous types d'idées et d'informations, en s'aidant de couleurs, d'icones et de dessins, permettant de faire travailler le "cerveau droit". Des logiciels permettent depuis plusieurs années de continuer cette pratique sur un ordinateur personnel, alors que celle-ci avait commencer par des moyens plus artistanaux (feuille et crayon). Maintenant, il est possible de créer sa carte en ligne, avec des sites comme Mindmeister ou Mindomo 
Dans le même ordre d'idées, Gliffy permet de partager des schémas en ligne, et Canvas Paint des dessins.

- Bien sûr, il y a aussi les innombrables sites dits sociaux, qui sont des sites de partage de ses informations personnelles : blogs, communautés comme l'horrible MySpace (pas de lien, trouvez-le donc si vous le voulez !), et ses équivalents. Je préfère pour ma part Nexo, que j'ai commencé à tester il y a peu.

Finalement, ces nouveaux services permettront-ils réellement d'encourager la collaboration et la création de réseaux sociaux ? A part pour les Wikis, cela reste à démontrer.


Commenter cet article