Apple, l'innovation et le développement durable

Publié le par Pierre W. Johnson

Le président et co-fondateur d'Apple vient de présenter à l'Apple Expo le 15 janvier 2008 en Californie, une série d'innovations techniques, qui font parfois rêver ceux qui sont sensible à la technologie et aux beaux objets.  En bon commercial, il a gardé la dernière pour la fin. Il s'agit du MacBookAir, l'ordinateur portable le plus fin du monde. Tellement fin (entre 4 et 19 mm d’épaisseur), qu'il peut rentrer dans une enveloppe.


Apple-20080116-081844.jpg

Caractéristiques techniques

Ecran LED de 13,3 pouces.
Clavier MacBook avec retro-éclairage en situation d'obscurité
Disque dur de 1,8 pouces de 80 Go (4200 tr/mn), ou flash de 64 Go (plus cher).
Mémoire RAM de 2 Go.
Processeur : Intel Core 2 Duo à 1,6 GHz ou à 1,8 GHz.
Connectique : Port USB 2.0 (mais pas de port FireWire), prise Micro DVI pour connecter un écran externe et sortie audio. C
Wi-Fi et Bluetooth de série.

Oui, vous avez bien lu : pas de lecteur optique CD et/ou DVD ! Cette absence, qui étonne témoigne d'une véritable innovation. Comme lorsque l'iMac était sorti sans lecteur de disquette. Aujourd'hui les disquettes ne servent plus à rien, ni sur PC ni sur Mac, abandonnées qu'elles sont au profit des clés USB. Apple aurait-il toujours un temps d'avance ? La firme semble surtout avoir une sérieuse capacité non seulement d'innovation, mais de prospective sur les usages et tendances socio-techniques. D'autres innovations annoncées à l'Apple Expo le montrent : la possibilité désormais de louer des films chez Apple par iTunes, un disque dur externe de sauvegarde opérable en Wifi, etc.

Sans doute dans quelques années d'autres portables, sous PC ou Linux sortiront, également sans lecteur optique. Bien sûr, Apple offre en option un lecteur qui se branche élégamment sur un côté, alimenté par l'ordinateur lui-même : le lecteur SuperDrive USB à 99 €. Mais Apple offre aussi une nouvelle possibilité logicielle de lire à distance le CD ou DVD installé dans un ordinateur sur le réseau. Sur la vidéo d'Apple ça a l'air très simple à utiliser, et ça l'est certainement.

Faut-il pour autant craquer pour le MacBookAir, qui de plus est plus "écologique" que les précédents ordinateurs portables de Apple (coque en aluminium et écran sans métaux lourds) ? Revenu à Apple il y a deux ans, convaincu par la simplicité d'utilisation de Mac OS, j'observe que les annonces de Steve Jobs sont souvent sur des innovations bien glamour, qu'illustre parfaitement le iPhone. Les produits d'Apple sont techniquement très innovant, et bien pensés, même s'ils ne sont pas parfaits ni toujours d'un usage abouti pour le professionnel exigeant. J'aurais aimé par exemple une annonce de nouveaux processeurs sur les iMac. Mais le grand public est peu sensible à ces progressions.

Sociologiquement, j'observe que Apple vise visiblement un segment de marché de consommateurs de moyen - haut de gamme, attiré par de telles innovations. Ces consommateurs ont les moyens de changer d'ordinateur ou de baladeur assez régulièrement, donc d'en avoir plusieurs. Cela ne privilégie pas la sobriété.  Par exemple, on observe qu'il est toujours difficile ou dispendieux (sauf sur les Mac Pro, ordinateurs professionnels) d'ajouter des barrette mémoire RAM sur les portables Apple. Il est aussi impossible de mettre à jour son iPod vers une nouvelle génération, malgré le cout du produit (j'ai un iPod G4 qui m'a couté tout de même 300 euros, il n'a pas la vidéo, impossible d'ajouter cette fonction présente sur les générations suivantes...).

Apple est donc plutôt présent sur un marché de consommateurs qui n'ont pas trop de problèmes de fins de mois, et n'interroge pas beaucoup la surconsommation, grisés sans doute qu'ils sont par la technologie et la facilité d'usage des produits de la firme. Dommage. A quand un ordinateur Apple à la fois équitable et écologique, donc pouvant être mis à jour plus facilement ? On peut apprécier l'innovation technique, et surtout la sobriété et la simplicité des produits d'Apple, en souhaitant qu'un jour il progresse aussi dans cette direction...

Commenter cet article

Pierre Johnson 16/01/2008 09:03

Un livre intéressant sur le succès mondial du iPod : iPod Backstage.http://www.ipodbackstage.com/

Pierre Johnson 16/01/2008 08:45

Pour complêter l'article, MacGeneration rappelle les compromis du MacBookAir, qui en font pour beaucoup un produit moins durable : La batterie n'est pas amovible, comme celle de l'iPod et de l'iPhone. La mémoire RAM est soudée. Il est donc impossible d'en ajouter, puisque la mémoire est soudée au portable. L'absence de port Firewire. Le son mono. Pas d'entrée son. Mais le MacBook Air dispose d'un micro intégré. Pas de port Ethernet.