Outils d'IC 1 : les CMS

Publié le par Pierre W.Johnson

CMS veut dire Système de Gestion de Contenu. C'est un logiciel qui rend facile et rapide la création et la maintenance de sites internet. Nous empruntons quelques explications à la page de Typo3 :

Un CMS permet de séparer le  contenu du graphisme

La division de tout site internet en ces deux "dimensions"  comporte de nombreux avantages, parmi lesquels la possibilité de modifier l'aspect graphique sans toucher au contenu et, ce, de façon quasi instantanée.

Un CMS permet la gestion du contenu du site sans compétences particulières en programmation

Grâce à une interface graphique intuitive (interface rédacteurs et administrateur), les créateurs de contenu peuvent insérer du texte, des images ou du contenu multimédia internet ; ils peuvent aussi programmer l'apparition ou la péremption des contenus et bien d'autres choses encore qui permettent de maintenir un site dynamique en vie.

Les avantages d'un CMS :

  • Maintenance décentralisée
    En général, l'édition, la création, en bref toute la gestion des pages et des modules, se fait au travers de n'importe quel navigateur web, quel que soit son OS et surtout, quelle que soit sa station de travail.
  • Construit pour les non-spécialistes
    Des auteurs avec une connaissance de niveau Word peuvent créer le contenu directement, sans formation spécifique.
  • Permissions d'accès aisément configurables
    Les utilisateurs se voient assigner des permissions conformément à leurs capacités, ce qui évite les erreurs sur un contenu non autorisé.
  • Unité graphique préservée
    Le travail de chaque auteur apparaît dans une unique et même mise en forme graphique grâce au stockage différencié : le contenu est dans une table et les "settings" graphiques dans une autre.
  • Génération automatique des menus de navigation
    Les menus sont genérés automatiquement à partir du contenu des bases de données. Il n'y a plus de "pages non trouvées".
  • Tout le contenu est stocké dans des tables
    Un stockage centralisé du contenu permet la réutilisation de ce contenu n'importe où et surtout, son re-formatage à loisir selon les utilisations que l'on veut en faire : navigateur, téléphone portable /WAP, i-mode, PDA, impression.
  • Contenu dynamique
    Un outil de CMS doit contenir des extensions dynamiques (gestion de magasin, enquêtes en ligne, livre d'or, forum, recherche indexée...). Enfin, tout bon CMS doit aussi permettre aux utilisateurs chevronnés de créer leurs propres extensions.
  • MAJ quotidiennes
    Pas besoin d'une agence spécialisée pour gérer votre site, une fois installé, vous êtes maître de son contenu.
  • Coopération
    Un bon CMS, grâce à sa gestion des tâches, facilite grandement la coopération entre gestionnaires de contenus, utilisateurs et administrateurs.
  • Planification du contenu
    Le contenu peut aisément être planifié : apparition, péremption, archivage automatique, accès seulement aux personnes autorisées...
Quelques exemples de CMS

Nous présentons à titre d'exemple 3 des CMS les plus populaires, tous opensource et gratuits :

SPIP - Système de Publication pour l'Internet
SPIP est un système OpenSource de création de sites Internet, orienté contenu (magazine online...) entièrement paramétrable. Il est d'origine francophone, mais a rapidement gagné une notoriété multilingue, et de nombreuses versions linguistiques sont proposées.
SPIP est très souple, mais il reste très orienté vers la création de sites structurés comme un magazine. Sa structure est celle de rubriques et de sous-rubriques s’enchaînant les unes dans les autres et dans lesquelles l’auteur (le rédacteur) vient intégrer son contenu (articles, brèves…). Chaque contenu (article) peut être complété par un forum de discussion, permettant à d’autres personnes d’apporter un commentaire, une future demande de modification, un complément d’information…

Typo3, le « couteau suisse » du CMS
Typo3 offre une gamme de fonctionnalités très complète et très évoluée pour la création, l’administration, la gestion et la mise à jour  de site Web. Ses possibilités de paramétrage et son interface conviviale lui permettent d’être utilisé par des spécialistes comme des non informaticiens.

Le module de gestion de Typo3 est très riche. Il permet aussi bien la gestion du contenu (textes, fichiers bureautiques, images, vidéos, applications, format XML…) que de son contenant (forme du site : charte graphique, gabarit, feuille de styles CSS et XSLT…). La gestion est faite depuis un simple navigateur Web par une personne seule ou une équipe.

Typo3 n'enferme dans aucun formalisme, contrairement à beaucoup de logiciels de gestion de contenu. La structure des pages n’est pas figée. Il existe une multitude de possibilités d’associer le contenant au contenu :
  •    définir une charte graphique (gabarit, feuille de styles CSS et XSLT …) dans laquelle viendra se positionner automatiquement le contenu…
  •    mettre une image de fond et superposer le menu de navigation (dynamique) par dessus (comme avec un calque)…
  •    mettre le menu de navigation à droite, à gauche, en bas, en haut, au milieu, en ligne, en cercle (un peu plus compliqué à intégrer)…
  •    mettre du texte avec des images, intégrer un éditeur HTML WYSIWYG dans un bloc de texte, bloquer tout ou partie des fonctionnalités de l’éditeur HTML (gras, italique, police, taille de la police, insertion d’images ou de tableaux…)
Typo3 permet de créer une arborescence de sites et de pages disposée comme dans un explorateur de fichiers. Il offre la possibilité de travailler sur une maquette ou directement sur le site. Il permet aussi : le retour à l’étape précédente (undo), l’historisation des pages, le déplacement des pages dans l’ensemble du site, de masquer les pages en cours de création, de valider les modifications avant publication…

Pour garantir et préserver la cohérence du site, il possède un système de maquette très puissant qui gère automatiquement la présentation des différentes pages, de leur contenu et des menus de navigation. Il intègre toutes les dernières technologies de création de menus déroulants, dynamiques…(GD et Freetype/ImageMagick/Javascript).

Il intègre des possibilités de programmation objet qui permet d’intervenir sur toutes les fonctionnalités du site, et d’adapter les pages, le contenu et le site en fonction des besoins :

Ce logiciel de gestion de contenu peut transformer automatiquement des pages en version imprimable, PDF, PDA, Wap...

Son mode de fonctionnement s’approche énormément des outils classiques de conception de sites Web et propose en plus une multitude de fonctionnalités propres aux logiciels de gestion de contenu (Workflow, contenu dynamique, syndication, forum…). Typo3 est un peu le « couteau suisse » du CMS.

Joomla, un CMS simple et conviviale
Joomla est un CMS très séduisant par sa simplicité d’utilisation et la convivialité de son interface. Il succède à Mambo, et comme lui, il permet la conception de sites sobres et clairs.

C'est le seul outil présenté ici qui ne nécessite aucune connaissance HTML, PHP, MySQL pour administrer et gérer son site.

Il permet la conception rapide de sites Web avec une présentation soignée et avec un navigation très simple. Joomla intègre bon nombre de fonctionnalités ou modules nécessaires à tout bon logiciel de gestion de contenu :
  •  Editeur de contenu en ligne WYSIWYG
  •  Suivi de version du contenu
  •  Publication et d’expiration de contenu automatisés (gestion des dates)
  •  Moteur de recherche et gestion des métadonnées
  •  Circuit de validation très simple (articles et news)
  •  Syndication de nouvelles (format RSS)
  •  Gestion de bannières publicitaires
  •  Publipostage pour utilisateurs enregistrés
  •  Gestionnaire de liens Web
  •  Support de plus de 20 langues
  •  Conception simple des thèmes
  •  Statistiques système (navigateur & système d’exploitation)
  •  Administration simple
  •  Conception simple des thèmes
  •  Statistiques système (navigateur & système d’exploitation) 
  • Administration simple
Joomla est donc un outil simple, efficace et « carré ». Tout premier site Web devrait être construit à l’aide de ce logiciel au lieu d’être fait avec des outils générant un site statique.

Sa communauté est entrain de croître rapidement en France et dans le monde. De part le nombre de sites installés à travers le monde, c’est donc une référence.

Commenter cet article