Recul des parlementaires européens sur les objectifs agrocarburants

Publié le par Pierre W. Johnson

Les parlementaires européens ont voté une proposition qui fixe à 5% l'objectif d'incorporations d’agrocarburants dans les transports d’ici 2015, et demandant une analyse approfondie des impacts avant toute nouvelle hausse de ce pourcentage. Sur ces 5%, 1% doivent venir de plantes non-alilmentaires.

L'objectif précédemment affirmé était de 5,75% de carburant d'origine végétale en 2010, et 10% en 2020.

Ce recul traduit une interrogation de plus en plus poussée sur le caractère écologique des agrocarburants.

Voir aussi la campagne des ONG contre les agrocarburants : http://www.agrocarb.fr/

Plutôt que d'affirmer des positions de principe sur les agrocarburants, ne vaut-il mieux pas exiger une évaluation intégrale de leurs impacts, positifs et négatifs ?
La Revue Durable propose, dans un dossier publié en mai 2008, dix critères d’évaluation sur les agrocarburants.

Parmi les critères qui peuvent être utilisés, : émission de gaz à effet de serre, surface de culture utilisée, impact sur les marchés agricoles, emploi, etc.

Commenter cet article