Wikipedia : une organisation durable ?

Publié le par Pierre W. Johnson

On apprend aujourd'hui qu'une française, Florence Nibart-Devouard, est devenue présidente de la fondation Wikimedia, qui gère Wikipedia, la célèbre et populaire encyclopédie collaborative en ligne née en 2001. Le conseil d’administration de cette fondation se sont réunis pendant trois jours à Francfort pour analyser la situation après trois ans d'existence et tracer de nouvelles perspectives.

Avec seulement trois serveurs en janvier 2004, elle en gère 100 en novembre 2005 et bientôt 300 à la fin 2006. Plus significatif pour montrer le degré de complexité de l'organisation, Wikipedia est aujourd’hui en 120 langues, et reçoit 285 000 visites par minute et double de trafic tous les quatre mois.

Wikipedia compte travailler sur la fiabilité de ses contenus, notamment dans les langues comme l'anglais où il existe beaucoup d’articles, en mettant en place un système de « flags » (drapeaux) qui permet d’identifier les versions non vandalisées, des collaborations avec des chercheurs et des enseignants pour vérifier les articles, et un système de notation des articles qui exige des développements techniques.

Wikipedia est une encyclopédie très ouverte, à laquelle tous peuvent contribuer. On voit la différence d'approche avec le projet Citizendium, un projet indépendant qui va retravailler sur le contenu de Wikipedia, mais en faisant écrire ou ré-écrire les articles par des experts, et des personnes signant de leur vrai nom. Mais l’intérêt de Wikipedia réside dans sa facilité de contribution, son côté ludique et sa faculté à créer des communautés.

Commenter cet article