L'émergence de la cyber-déforestation en Amazonie

Publié le par Pierre W. Johnson

107 entrepreneurs forestiers en Amazonie ont embauché des hackers pour faire intrusion dans le système de contrôle de transport du bois. Dans l'état du Para, une des régions d'Amazonie brésilienne souffrant le plus de la déforestation, le gouvernement a faire migrer en 2006 les autorisations nécessaires à la commercialisation des espèces forestières, jusque là sous forme papier, en format électronique, avec un système semblable à celui qui gère les transactions bancaires sécurisées.



Com a invasão dos hackers, o mercado foi inundado com madeira ilegal. 

Les entreprises incriminées n'ont pas hésité à faire intervenir des hackers informatiques pour leur permettre d'augmenter frauduleusement le quota d'extraction forestière qui leur était légalement autorisé. Le gouvernement estime qu'environ 1,7 millions de mètres cubes de bois a pu être ainsi commercialisé illégalement.


L'enquête ayant débuté en avril 2007, 202 personnes sont actuellement accusées. Beaucoup des entrepreneurs incriminées sont suspectés d'autres types de délits, environnementaux et sociaux (usage de main d'oeuvre esclave).


Rappelons qu'en Amazonie, environ 25 000 kilomètres carrés de forêt environ disparaissent chaque année, et que près de 20% de la forêt a déjà disparu depuis la moitié du XXe siècle.


Source : Greenpeace Brésil

 

Hommage à Chico Mendés

 

Il y a 20 ans, le 22 décembre 1988, était assassiné devant son domicile, Chico Mendés, leader syndical des seringueiros, et défenseur de la forêt et des peuples amazoniens.


"Au début, je pensais que je me battais pour sauver les hévéas ; puis j'ai pensé que je me battais pour sauver la forêt amazonienne. Maintenant, je sais que je me bats pour l'humanité."

 

Visitez ce superbe site

Publié dans Brèves - Short news

Commenter cet article